Qu'est-ce qu'on a fait ?
-Pas grand chose qui sort de l'ordinaire, Kevan étant en Australie encore une fois pour le boulot (à Melbourne pour être plus précise), la semaine a été rapide et bien remplie. Rapide car si Kevan n'est pas là je fais le dépôt et le récupérage de Theo à la crèche (sinon je ne fais que le récupérage après le déjeuner, il part avec Kevan le matin), donc matinées qui passent très vite. Le matin on commence tôt pour être sûre que tout le monde est prêt à partir pour 7h15, au pire 7h23 pour éviter les bouchons. Dépôt à la crèche, je reste un peu pour jouer avec Theo. Retour à la maison vers 8h30 pour retourner le chercher à 11h30 (je pars à 11h30 pour arriver pour midi, heure à laquelle il termine sa matinée). Retour à la maison 12h30. Les soirées sont le moment le plus durs, car j'ai les 2 à gérer, les 2 qui sont fatigués, ont faim, ont besoin d'être mis en pyjama et au lit en même temps. Les 2 qui veulent être dans mes bras en même temps. Genre mardi j'étais vraiment crevé et Theo s'est fait une joie de tester mes nerfs. Genre j'aurais pu l'abandonner aux romanichels qui passaient (mais y'a pas de romanichels en NZ) tellement il m'a énervé. Xana qui était dans l'écharpe de portage qui pleurait, Theo qui ne supportait pas de voir sa soeur contre moi et qui voulait des câlins. L'histoire du soir avec une Xana qui hurlait, Theo qui criait plus fort que sa soeur pour commenter le livre et moi qui essayait de "passer outre, rester zen et continuer à lire l'histoire de Popi"... Quel soulagement quand il s'est mis au lit, en même temps quelle culpabilité de ne pas pu avoir gardé mon calme et de ressentir cet énervement. J'ai bien dormi cette nuit là. 
C'est lourd à gérer une maison, 2 enfants, seule. Et encore je sais je ne travaille pas "à l'extérieur". N'empêche le Kevan il faut qu'il se calme un peu niveau déplacements, c'est lourd là. Et aller avec lui n'est pas vraiment une solution, je préfère encore être seule plutôt que de me retrouver dans un hôtel sans tous nos trucs, ça serait encore plus difficile. Et gérer le décallage horaire etc, non, trop compliqué.
-On a fait faire les vaccins des 3 mois à miss Xana. Elle n'a pas aimé, beaucoup pleuré la pauvre Pépette. Après cela j'étais tellement épuisée de ma soirée de la veille que je n'ai pas voulu retourner à la maison avant d'aller récupérer Theo, je suis restée à la bibliothèque toute proche pour lire des magazines, pendant 2h, avec un café, ça m'a fait du bien les gens ! A refaire.
- Testé le groupe de jeu de Plunket jeudi matin, je vous en reparle de Plunket et tout ça dans un autre article bientôt.
-Samedi midi on a fait un déjeuner entre filles du quartier, que nous, sans les enfants, sans les BBs, sans les gars, que NOUS. Une grande première, à refaire. Kevan a bien géré une Xana en colère qui a refusé de boire le lait que j'avais tiré (elle n'aime pas le biberon) et a hurlé pendant une bonne heure. Même pas traumatisé le Kevan. Va falloir insister quand même qu'elle prenne le biberon car sinon ça va nous resteindre beaucoup beaucoup dans les mois à venir. Le déjeuner au restaurant The Landing, au port d'Onehunga. Restaurant de fruits de mer et poisson (même si on trouve du curry d'agneau sur le menu !), pas mal. On a bien papoté, c'était bien, à refaire vraiment. Le restaurant ici.

En NZ, l'actualité fut dominée (entre autre) par le retour de Valerie Adams en NZ. Vous savez Valerie c'est la lanceuse du poids qui a gagné la médaille d'or finalement aux JO après que la Biélorusse ne soit reconnue coupable de dopage. Elle est arrivée mercredi matin et mercredi soir, grosse soirée, remise de sa médaille d'or, hymne national avec tous les athlètes couronnés près d'elle. C'était pas le stade de Londres mais c'était quand même grandiose. 2500 personnes présentes, suivi d'un gigantesque feu d'artifice sur le front de mer à Auckland et Wellington. C'était la première fois qu'on remettait une médaille d'or à un athlète sur le sol NZais. Photos ici (cliquez sur Next ou Previous en dessous de l'image pour voir les autres).

Et vous bonne semaine ?