Il y a 2 semaines je me suis fait prendre en otage à la crèche par une animatrice de la classe de Theo. Elle m'a prise dans un coin de la cour et me dit: "Ca serait formidable de cuisiner quelque chose de votre pays, que les enfants puissent apprendre un peu plus sur votre pays". Sur le coup, gros blanc, je n'ai pas d'idée (j'envisage le boeuf bourguignon, le gratin dauphinois...) Puis j'ai pensé aux crêpes... L'animatrice est toute émoustillée et me promet qu'elle m'aidera, que les enfants pourront prendre part également. Soit, je suis "libérée" de la classe... Puis plus j'y repense, plus je me dis que ça ne va pas le faire, je vais devoir cuire une 40aine de crêpes, je vais y passer ma journée...
Une copine me propose de faire un gâteau au yaourt... Un bon petit gâteau au yaourt tout con (en fait j'avoue j'en ai jamais fait, je faisais du gâteau de Savoie avec ma Mamie... Bien étouffant à souhait). Allez on y va pour le gâteau au yaourt !
Je prépare donc la liste des ingrédients pour l'animatrice et je lui donne le lendemain... Quelques jours plus tard l'animatrice revient vers moi pour me parler du gâteau...
Là commencent les ennuis...
"Donc vous venez faire le gâteau vendredi ? Vendredi c'est bien il n'y a pas beaucoup d'enfants..." (seulement 34) "La recette donc je vérifie avec vous qu'on aura tout"... 
Elle sort la liste où j'ai bien écrit en haut "recette pour 4 personnes"
"donc vous n'avez besoin que de 2 oeufs ?"
"2 oeufs pour 4 personnes, je ne savais pas combien d'enfants il y aurait au total"
"ah donc il faut que je calcule pour 34 enfants ?"
"oui"
"donc 2 oeufs par personne ?"
"no 2 oeufs pour 4 personnes"
"ah, alors vous allez faire un gâteau ?"
.... Je commence à angoisser un chouillat... J'ai des visions de 50aines d'oeufs.. On va faire une omelette au sucre peut être ?

La veille du fameux vendredi, l'animatrice revient vers moi pour vérifier une dernière fois la liste des ingrédients... Je vous rappelle un gâteau au yaourt. Pour moi c'est évident un gâteau au yaourt aura comme ingrédient... au moins du yaourt... Mais pour cette animatrice ça n'est pas forcément évident (peut être ne mange-t-elle pas de yaourt ?) 
"alors, "yaourt nature"... N'importe quel genre de yaourt ?"
"oui, n'importe quel yaourt nature"
"2 pots de sucre... Quelle taille de pot ?"
(là je vois où mon plan foire... Un "pot" en anglais veut aussi dire casserole ou faitoût...)
"en fait on utilise le pot de yaourt pour mesurer les autres ingrédients, c'est pour ça que c'est simple pour des enfants"
"2 oeufs pour 4 personnes ? (non pas cette conversation encore !!!), il faudra donc beaucoup d'oeufs ?"
"oui, 17 en fait"
"je vais voir si on aura assez"
Là dessus elle appelle la cuisinière (sur place) et elle se parle dans leurs langues maternelles (qui n'est pas l'anglais) de ma liste d'ingrédients... J'ai très très peur, je vois bien qu'elles ne pigent pas ma recette...

Le fameux vendredi est là, on n'est pas malade, pas de tremblement de terre ou éruption volcanique... On y va donc... Theo est tout content d'aller à la crèche un vendredi, et pour faire un gâteau... On arrive, l'animatrice nous attend.
"c'est tout près dans la cuisine"
J'y vais donc et là je vois un pot de yaourt....
VIDE !!!
Sur le coup j'ai envie de rire, elles ont bien compris mon histoire de pot... Mais n'ont pas compris qu'il faut aussi le contenu du pot !!
"Où est le yaourt ?" je demande
"Ah il faut du yaourt ?" elle me dit (est-ce que la recette c'est "gâteau au pot de yaourt vide" ???)
"Oui sinon on ne peut pas faire le gâteau au yaourt"
"ah il vous faut du yaourt ?"
"oui"
Elle va donc me chercher 5 dollars pour acheter un pot de yaourt. Il pleut, je reviens trempée du petit magasin d'à côté. Avec 5 dollars j'ai pu acheter un pot de yaourt (oui le commerce de proximité profite de la "proximité" justement pour enfler un peu les prix), donc va falloir revoir la recette à la baisse. De toute façon les 4 personnes de la recette ce sont des parts adultes, on coupera donc le gâteau en part minus et ça devrait le faire (espérons).
L'animatrice me regroupe 5 volontaires (des filles) pour m'aider à faire le gâteau...
"les enfants Aline, la maman de Theo, va vous montrer comment faire du yaourt français"
"du gâteau au yaourt..." je tente de rectifier.
Je demande aussi un bol pour mélanger les ingrédients...
"ah vous avez besoin de mélanger"
Alors on vide le yaourt, on mesure 2 pots (de yaourt, pas 2 casseroles) de sucre, 3 de farine, 1 1/2 d'huile (pas de levure j'ai oublié de l'écrire sur la recette !), 4 oeufs... Chacun met une grande cuillère de sucre/farine dans le pot de yaourt, jusqu'à ce qu'il soit plein... De mes 5 volontaires, j'ai vite 15 enfants autour de la table qui veulent aider... Ca prend du temps, y'à celui hyper méticuleux qui met 3 heures à bien remplir sa cuillère, la porte tout doucement au pot, y'a celui brouillon qui plonge direct dans le sucre et ressort avec l'équivalent de 3 cuillères et qui en perd les 3/4 sur la table ("met le pot plus près mon enfant"....), les 2 zouaves qui jouent à malaxer la farine (farine dans un sac plastique) et qui crève le paquet... Celui qui discrètement vide sa cuillère de sucre et lèche la cuillère ("une nouvelle cuillère s'il-vous-plaît !"), celle qui veut absolument mélanger le tout ("attend un peu que tout soit mis"), celles qui se chamaillent "elle a eu 2 tours, c'est à moi maintenant !", les 2 qui sont à la table mais qui ne peuvent pas mélanger car elles sont en fait des sirènes (ok...), les 2 qui mangent la préparation non mélangée crue à-même le plat ("sans rire vous allez être malades").
L'animatrice demande à la cuisinière de régler le four pour moi et je suis avertie que le four est "capricieux", on ne sait jamais s'il va trop chauffer ou pas assez... OK....
"je pourrais avoir un plat pour mettre le gâteau au four ?"
"ah vous voulez un plat de four ?"
Finalement je ferais avec une plaque, donc gâteau sera bien raplapla mais bien étalé...

30 min plus tard, on sort du four... Ca n'est pas bien mélangé, ça a goût de gâteau mal mélangé, pas fini de cuire. Mais les enfants ont faim et moi je veux  en finir !!
Donc on déguste, les enfants mangeront tout au final... Et j'aurais les félicitations des autres animatrices pour mon "yaourt français" (je fulmine intérieurement... NON DU GATEAU AU YAOURT !!)  (félicitations pour avoir fait un gâteau ou avoir été assez folle pour faire un gâteau pour une 30aine d'enfants ?)

Bref, j'ai fait mon petit truc pour promouvoir la France à la crèche de mes enfants !