Episode : anniversaire de papa formidable

Après être arrivés chez les parents Formidables en weekend en août, nous apprenons qu'un dîner chez la Sœur Formidable est prévu – organisé par Maman Formidable (dans sa tête ?).

Kevan appelle sa sœur (chérie) pour donner des nouvelles (on ne s'est pas parlé depuis 3 ou 4 mois), savoir s’il faut qu’on apporte quelque chose, qui se fait répondre « parce que je suis sensée faire à manger pour tout le monde ? »...

On se dit qu’on va rentrer, que l’intérêt d’aller passer la soirée chez quelqu’un qui ne veut pas nous voir, ça ne nous tente pas.

Pourquoi toujours aller se fourrer là-bas alors qu’on pourrait passer une bonne soirée juste entre nous chez les Parents Formidables ?

Pourquoi toujours faire semblant de faire des réunions de famille « spontanées » alors que c’est Maman Formidable qui tire toutes les ficelles et que personne à part elle ne veut vraiment se réunir ?

Pour une fois Kevan ne se démonte pas et annonce à sa mère que sa sœur étant d’une humeur massacrante il refuse de lui parler plus. Si il faut apporter quelque chose Maman Formidable n’a qu’à nous le dire…

Maman Formidable encore une fois joue les raccomodeuses et après avoir appellé sa fille – et sûrement après s’être bien fait engueulée par Fifille chérie – nous dit que finalement Soeur Formidable va faire une quiche et un gâteau. On apporte donc de la viande et une salade. On apportera aussi a boire et des gateaux apéros, histoire de ne pas jouer les trop gros moufles. Car vraisemblablement la fête de famille n’était prévue QUE dans la tête de Maman Formidable, on peut comprendre la joie de Fifille chérie que de se retrouver à devoir nourrir et organiser un diner d’anniversaire pour 10 en 2 heures de préavis… En même temps si elle était vraiment « famille » elle aurait été ravie de nous voir et tout aurait pu bien s’organiser sans devoir se mettre en colère. Bref, hein, toujours la même histoire.

Nous voilà parti à la recherche d’un paquet de cuisses de poulet (on suit les instructions de Maman Formidable, à ce stade-là de la journée on n’improvise plus !), chez un boucher spécial, celui qui fait le paquet à NZ$9.99 le kg…. Oui car Maman Formidable connait tous les prix au kgs de tous les aliments de tous les magasins de Whangarei (la ville où ils habitent). Elle passe une journée par semaine à éplucher les prospectus et comparer les prix, elle fait ensuite ses listes de courses en fonction de quels magasins à quels promos sur quels produits… On lui a dit qu’au final elle dépensait plus en essence à courir d’un magasin à l’autre ?

Nous voilà partis… On arrive chez la Sœur Formidable… Embrassades froides… Puis le premier couperet tombe… Le paquet de poulet contient 9 cuisses seulement… On est 10… Encore une fois échec de l’equipe Kevan !!

On a bien fait d’amener du vin, au moins elle n’a pas eu à redire la dessus et on a pu diluer la tension…. Les chips ont trouvé preneur aussi.

Au final on passera une soirée pas si terrible que ca. Les cousins adorent se retrouver. Papa et Maman Formidable rentreront tôt. Papa Formidable fatigue vite, je crois aussi (mais je garde mes réflections pour moi) qu’il n’aime pas ses réunions  de famille, ses surenchères de fausses affections le saoûlent (et là- dessus on se rejoint !).

On restera regarder un match de rugby (Australie-NZ), les verres de vin enfilés aident à faire s’installer une conversation pas si ennuyeuse et « forcée » finalement…. Tout ceci nous fera rentrer sur les coups de 23h… Theo restera dormir chez ses cousins.

Le lendemain Beauf déposera Theo chez les parents formidables, nous ferons souffler les bougies de Kevan (apres avoir tannée Maman Formidable qu’elle nous sorte sa boite de bougie… On dirait qu’elle fait ça tous les jours fêter l’anniversaire de son fils)  et nous rentrerons chez nous encore une fois déçus de ses réunions de famille « artificielles ».