Le 4 février 2016, exactement 12 ans jour pour jour après mon arrivée à Auckland....(le 4 février 2004)...

Avec nos 110kgs de bagages comprenant une table de camping, 4 chaises de camping, 3 matelas gonflables, draps et serviettes, couverts et assiettes, jouets et livres, vêtements. Le tout dans 3 immenses sacs, 2 valises, 4 sacs a dos, 1 sac d’ ordinateur et un sac à main (bien plein) 2 rehausseurs, un siège auto, une poussette… Le temps que notre conteneur arrive d'Auckland, nous avons "campé" dans la maison pendant 5 semaines.

Quand notre déménagement vers Melbourne avait commencé à devenir un fait "réel", j'avais fait une reconnaissance tout seule. Le but : visiter différents quartiers pour trouver un endroit où l'on aimerait vivre. Puis une fois 5 quartiers sélectionnés, nous sommes venus tous ensemble avec les enfants. Pour moi c'était important qu'ils voient où on allait habiter, qu'ils donnent leurs impressions.

Kevan y faisant de nombreux allers et retours, finit de valider les quartiers choisis en y allant en soir de semaine, pendant la journée etc et commence à visiter des maisons (finalement trouvée avant notre déménagement lors de son dernier voyage de l'année 2015). On pouvait donc aménager directement dans "notre" maison et non pas dans un logement temporaire, pour re-démenager ensuite.

Comment choisir ? Fixer ses priorités – pour nous : pas de voiture, habiter près de l’école et des transports, quartier « solidaire » et soudé. Nous avons conscience que de déménager d'Auckland à Melbourne est plus facile que de déménager de France à Melbourne (4h d'avion contre pres de 22h), c'est pour cela que nous avons fait plusieurs visites. Même loin, je conseillerais de faire au moins une reconnaissance... C'est loin, c'est cher mais c'est important de "prendre le pouls", de voir quel quartier on aime, d'une personne a une autre c'est tellement subjectif.

Je voulais envoyer Theo à l'école bilingue (français-anglais) de Melbourne mais l'école était pleine. Du coup cela nous a "ouvert" les portes des quartiers à l'Ouest de Melbourne qui nous plaisait bien. L'école bilingue étant à l'Est de la ville, les quartiers aux alentours (on voulait habiter près de l'école) sont très "urbains", peuplés et le bruit me dérangeait (trams, voitures, trains). Les quartiers ouest sont proche de la côte, calme, il y règne un sentiment de station balnéaire... 

Nous allions donc déménager dans le quartier de Williamstown, à l'Ouest de Melbourne, 20 min en train direct du centre ville où Kevan travaillera. La maison est à 500m de la mer, 500 m de l'école de quartier et 700m de la gare... Idéal.

Une fois la mutation de Kevan enclenchée et grâce à ma responsable au boulot, je décroche également un poste dans le bureau de Melbourne... Je commencerais une fois que tout le petit monde sera installé (Theo à l'école, Xana à la crèche - à trouver, notre conteneur d'effets personnels arrivé).

Sur le papier tout paraît idéal !