Fantastic Kiwi

30 juillet 2017

Weekend du 29/30 juillet

Nous revoilà après quelques temps absent du blog et absent d'Australie. Nous sommes juste revenus de 4 semaines de vacances en Vendée. Nous avons beaucoup aimé revoir la famille, les amis proches.

Ce weekend fut donc notre 2ème depuis notre retour. Invités à une fête d'anniversaire d'un copain de classe de Theo, dans un parc régional (You Yang Regional Parkà une 40aine de minutes de la maison samedi. N'y étant jamais allé nous y sommes allés en famille. Malgré l'avis de grand vent et des bourrasques enregistrées à 140km/h, nous avons bravé les conditions et avons passé un agréable après-midi entourés d'eucalyptus géant et de gros rochers. Après un BBQ improvisé les enfants ont construits des cabanes, escaladés des rochers, tentés de se perdre dans la forêt, grimpés aux arbres etc. La fin de journée fut même récompensée par la visite d'une maman kangourou et de son BB en poche au milieu de notre campement ! (Bien sûr appareil photo oublié !). Nous retournerons dans ce parc par une météo plus clémente, explorer les sentiers (pédestres, VTT et chevaux) et tenter d'apercevoir plus de kangourous et de koalas !

Dimanche, ayant un jour de repos dans le calendrier des matchs de foot, Theo a voulu retourner faire du BMX sur le terrain à une 10aine de minutes de la maison. Petite ballade sur le bord de mer (derrière notre maison) pour Xana et moi.

On a fait le plein d'air frais pour attaquer une nouvelle semaine !

Et vous ce weekend ?

Posté par alinekevan à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 avril 2017

L'Australie… Nos premiers pas

Bon allez je m'y mets, ça fait longtemps que je veux mettre mes ressentis noir sur blanc... Ca fait donc un tout petit plus d'un an que nous sommes installés a Williamstown, quartier ouest de Melbourne.

Les premières semaines ont été occupées à nous familiariser avec le quartier, nous equiper des premières nécessités en attendant notre containeur (arrivé 5 semaines après nous). Nous avons donc fait camping dans la maison (maison trouvée par Kevan lors de son dernier passage à Melbourne - sinon nous aurions dû aller en hébergement provisoire et trouver une location). 

Quelles sont les premières démarches ? Ouverture d'un compte en banque (fait avant notre arrivée - lors de notre passage en octobre d'avant). Electricité, gaz et Internet (fait avant notre arrivée - à distance).

Kevan a commencé à travailler après quelques jours, à moi donc de m'occuper du reste. J'ai aussi été muté mais ai négocié ma date de reprise après l'arrivée de notre container, de façon à nous laisser le temps d'installer nos affaires et de "régler" les dernières questions administratives.... Je pensais ! C'est sans compter la lourdeur du système australien.... Venant de NZ où il faut le reconnaitre tout l'administratif est simple et rapide, le personnel la plupart du temps courtois.... La grosse claque en découvrant le système australien ! Venant de France ça m'aurait moins choqué je pense, mais après 12 ans en NZ je me suis rendue compte à quel point je m'étais "néo-zélandéisée !!".

Petite parenthèse sur les visas de travail. Il y a différents visas pour venir en Australie (notez que même en tant que touriste il vous en faut un). Seuls les citoyens NZ sont exempts de visas. Notre passeport NZais nous suffit pour nous ouvrir les portes de l'Australie (et de même un australien peut venir travailler en NZ sans visa).

Tout d'abord ça été l'inscription à l'école... Du quartier donc... Le formulaire d'inscription avec justificatif de domicile (école publique donc rattachée à la zone où l'on vit), certificat de vaccinations (pas que l'on refuse votre enfant s'il n'est pas vacciné mais vous n'aurez pas droit aux allocations et votre enfant devra rester à la maison en cas d'épidémie) et certificat de naissance. Le premier hic s'annonce avec le certificat de vaccination. Les vaccins exigés ne sont pas exactement les mêmes qu'en NZ (varicelle et une sorte de méningite en plus en Australie).... On me renvoit donc vers le médecin du quartier pour faire les vaccins manquants (qui seront les mêmes pour Xana je me doute pour une place en crèche....).

Une fois les vaccins faits, ne croyez pas (comme moi innocente que je suis !) qu'on va vous tamponner un papier et qu'on pourra terminer l'inscription à l'école. Non, bien sûr que non ! L'infirmière entre les détails des enfants dans le programme national des vaccins qui est centralisé et qui "parlera" ausi au système centralisé qui gère les allocations (ils sont malins les Australiens !)...Donc voilà le temps que "quelqu'un" active notre compte, que l'on rentre nos 2 enfants dans le "système"... On nous enverra un certificat de vaccination... Un jour.... (quelques semaines plus tard en fait).

Encore heureux l'école n'a pas fait trop de problème et Theo a pu commencer l'école sans son certificat de vaccination... Theo a donc commencé l'école 1 semaine après la rentrée "officielle". En Classe "Prep" (ou CP).... Je vous reparle de l'école australienne plus tard...

Une fois le cas Theo "réglé", nous sommes passés au cas Xana. Lui trouver une crèche car l'école ne commence que l'année des 6 ans dans l'Etat du Victoria... 2ème désenchantement... Les crèches de notre quartier sont toute archi-pleines et les listes d'attente plus que pleines... Nous nous sommes donc concentrés sur les crèches près de nos bureaux en centre-ville... Il y en a plusieurs et après plusieurs visites nous nous arrêtons sur Penguin Childcare... Xana fera une transition en douceur (une heure avec moi, une heure sans moi, une demie-journée sans moi). Elle était si heureuse de retrouver d'autres enfants, des nouveaux jouets et activités que cela s'est très bien passée ! Elle prendra donc le train avec nous le matin et le soir... Une nouvelle vie commence !

Par contre nous sommes choqués par le prix exhorbitants des crèches, même si le gouvernement offre des allocations sans plafond de revenus, la crèche de Xana occupera une grosse partie de notre budget Melbourne ! Nous comprenons toutes ces nannies ou au-pair que nous voyons....

En parlant d'allocations.... Une des démarches les plus importantes fut aussi de se procurer un numéro "Medicare" (ou un numéro de Sécurité Sociale)... Il faut donc se déplacer (tous !) au centre Centrelink rattaché à votre quartier (Centrelink c'est un organisme regroupant toutes les maillons sociaux - un genre de Caf, Sécu, ANPE sous le même toit ! Un seul endroit unique où faire toutes ses démarches - comme ça cca parait une bonne idée - mais bon le désenchantement est réel quand on est sur place et devons attendre notre tour - on ne prend pas RDV). Les fonctionnaires y travaillant étant aussi gentils que nos gentils fonctionnaires français de la Sécu ou de la CAF, c'est un bonheur d'y aller !

Notre première visite fut pour obtenir nos numéros Medicare, numéros magiques pour commencer toutes les démarches (on vous le demande partout). 10 minutes plus tard on sortait avec nos sésames (la carte Medicare mit quelques semaines à arriver chez nous). 

2ème visite pour faire une demande d'allocations pour la crèche de Xana - sur le site internet tout parait simple. En réalité ça l'est moins. A tel point que j'ai laissé tomber et suis allée sur place pour faire la demande avec quelqu'un directement.... Il faut d'abord faire une déclaration de revenus, puis une déclaration détaillée sur chaque personne de la famille, puis une déclaration sur ce que l'on veut demander comme allocations (il en existe un tas, à faire rougir la France !). De là on obtient un lot de numéros identifiants (un pour chaque membre de la famille). Avec ce lot de numéros, nous avons donc un compte Centrelink (et nous pouvons joindre nos différents comptes - Medicare etc - au compte Centrelink qui donc gère tout de façon centralisé). Un truc énorme, monstrueux, un éléphant de bureaucratie donc !! Après 3 visites et 3 différentes personnes, on m'a gentiment fait comprendre que dorénavant ils essayaient de pousser les gens à faire les démarches eux-mêmes depuis leur ordinateur !! Ahah mais c'est pour ça que je viens, j'y arrive pas toute seule !! Bref, je me suis revue à mes beaux jours en train de râler à la Caf ou la Sécu (au choix Angers, Champigny Sur Marne...). Après quelques semaines et des résultats navrants - Xana avait commencé la crèche du coup et moi le boulot... Un enième coup de téléphone pour relancer le dossier (et avoir patientée au moins quelques heures une gentille dame a enfin activé notre dossier !!). Du coup une fois dans le système, tout fonctionne bien mais que c'est compliqué de tout mettre en place !!! 

Nous recevons donc des allocations (que nous pouvons appeler allocations familiales histoire de bien vous faire comprendre à quoi cela correspond) pour la crèche de Xana et pour la périscolaire et centre aéré de Theo. Il faut que les centres soient agrées par le gouvernement et les enfants vaccinés. Il faut également que vous ayiez un visa vous offrant droit aux allocations (pas tous le sont). Le plafond est de 7 500 AUD par an (5 315 euros à peu près) par enfant. Inutile de dire que cela couvre seulement un quart du coût de la crèche... Oui les crèches sont très très très chères en Australie.

Toutes ces démarches barbantes et un peu déprimantes en soit m'on un peu sappée l'excitation des "premières semaines" en Australie.... On rajoute aussi que Kevan a du voyager dès la 2ème semaine ? Nous laissant tous les trois dans une maison sans meuble ??

Puis c'était l'étape "trouver une voiture"...

Il a aussi fallu "transformer" notre permis de conduire NZais en permis de conduire Victorien... Je vous en reparle plus tard...

Plus tard je vous raconte mes premiers pas dans mon nouveau boulot... 

 

Posté par alinekevan à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 janvier 2017

Australia Day !

Le 26 janvier est donc férié en Australie... On y célèbre l'Australia Day (le jour de l'Australie littéralement), la fête nationale australienne donc.

Que célèbre t-on ce jour-là ?

Ce jour du 26 janvier marque l'anniversaire de l'arrivée de la première flotte de navires britanniques à Port Jackson (Etat de la Nouvelle Galle du Sud) en 1788. Ce jour là à Sydney Cove le gouverneur Arthur Philip avait hissé le drapeau de la Grande-Bretagne sur le sol australien pour la première fois.

De nos jours on célèbre la diversité de la société et du paysage australiens. 

Célébrer l'arrivée des britanniques sur un sol déjà occupé depuis des millénaires par les peuples aborigènes donne un sentiment a demi-teinte à cette journée, beaucoup voudrait changer la date. Certains cyniques appelent cette journée "Invasion Day" (Journée de l'invasion), "Colonisation Day" (Journée de la colonisation)

En effet l'Australie est bien plus qu'une ancienne colonie britannique, outre les peuples aborigènes qui la peuple, il y a une énorme diversité ethnique et célébrer "seulement" l'arrivée des britanniques parait un peu désuet (et cruel quand on connait un peu l'histoire de la colonisation britannique de l'Australie).

Mettons ces histoires socio-politiques de côté (nous en reparlerons peut être). Concrètement les Australiens sont fiers de leur pays, tous les magasins sont décorés de drapeaux, de ballons aux couleurs verts et ors (les couleurs de l'Australie au sport - le vert et l'or sont les couleurs de l'acacia, arbre emblématique de l'Australie que l'on retrouve sur les armoiries Australiennes où il symbolise l'Unité de la Nation Australienne car l'acacia est un arbre uniformément réparti sur tout le territoire). On trouve de tout à la mode "australienne" : la main gonflable aux couleurs de l'Australie, le kangourou gonflable, la serviette de plage à motif du drapeau australien etc etc. Difficile de ne pas savoir qu'on célèbre l'Australie !! Et en plus on a un jour férié !!

Traditionnellement (vu que c'est l'été) c'est agneau au barbecue (pourquoi l'agneau je croyais que c'était le plat typique NZais ??... Encore un truc qu'ils nous ont volé !!!), plage et jeu de cricket en famille... On va essayer de faire les 3...

 Ci-dessous l'accessoire essentiel pour votre Australia Day... La spatule pour BBQ... En forme de drapeau australien !!

IMG_0823

Posté par alinekevan à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2017

Notre arrivée à Melbourne...

Le 4 février 2016, exactement 12 ans jour pour jour après mon arrivée à Auckland....(le 4 février 2004)...

Avec nos 110kgs de bagages comprenant une table de camping, 4 chaises de camping, 3 matelas gonflables, draps et serviettes, couverts et assiettes, jouets et livres, vêtements. Le tout dans 3 immenses sacs, 2 valises, 4 sacs a dos, 1 sac d’ ordinateur et un sac à main (bien plein) 2 rehausseurs, un siège auto, une poussette… Le temps que notre conteneur arrive d'Auckland, nous avons "campé" dans la maison pendant 5 semaines.

Quand notre déménagement vers Melbourne avait commencé à devenir un fait "réel", j'avais fait une reconnaissance tout seule. Le but : visiter différents quartiers pour trouver un endroit où l'on aimerait vivre. Puis une fois 5 quartiers sélectionnés, nous sommes venus tous ensemble avec les enfants. Pour moi c'était important qu'ils voient où on allait habiter, qu'ils donnent leurs impressions.

Kevan y faisant de nombreux allers et retours, finit de valider les quartiers choisis en y allant en soir de semaine, pendant la journée etc et commence à visiter des maisons (finalement trouvée avant notre déménagement lors de son dernier voyage de l'année 2015). On pouvait donc aménager directement dans "notre" maison et non pas dans un logement temporaire, pour re-démenager ensuite.

Comment choisir ? Fixer ses priorités – pour nous : pas de voiture, habiter près de l’école et des transports, quartier « solidaire » et soudé. Nous avons conscience que de déménager d'Auckland à Melbourne est plus facile que de déménager de France à Melbourne (4h d'avion contre pres de 22h), c'est pour cela que nous avons fait plusieurs visites. Même loin, je conseillerais de faire au moins une reconnaissance... C'est loin, c'est cher mais c'est important de "prendre le pouls", de voir quel quartier on aime, d'une personne a une autre c'est tellement subjectif.

Je voulais envoyer Theo à l'école bilingue (français-anglais) de Melbourne mais l'école était pleine. Du coup cela nous a "ouvert" les portes des quartiers à l'Ouest de Melbourne qui nous plaisait bien. L'école bilingue étant à l'Est de la ville, les quartiers aux alentours (on voulait habiter près de l'école) sont très "urbains", peuplés et le bruit me dérangeait (trams, voitures, trains). Les quartiers ouest sont proche de la côte, calme, il y règne un sentiment de station balnéaire... 

Nous allions donc déménager dans le quartier de Williamstown, à l'Ouest de Melbourne, 20 min en train direct du centre ville où Kevan travaillera. La maison est à 500m de la mer, 500 m de l'école de quartier et 700m de la gare... Idéal.

Une fois la mutation de Kevan enclenchée et grâce à ma responsable au boulot, je décroche également un poste dans le bureau de Melbourne... Je commencerais une fois que tout le petit monde sera installé (Theo à l'école, Xana à la crèche - à trouver, notre conteneur d'effets personnels arrivé).

Sur le papier tout paraît idéal !

Posté par alinekevan à 02:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2016

Etre immigrée...

Un aspect de la vie d’immigrée… En NZ ou autre…

Les petites différences culturelles auxquelles on ne pense pas…

La dernière en date…

La petite souris...

Vous savez l’histoire de la petite souris qui vient chercher sous votre oreiller dans la nuit la dent de lait qui vient de tomber…

Ben oui la petite souris quoi…

Sauf qu’en Australie (comme en NZ d’ailleurs), ça n’est pas la petite souris qui passe…

Non, ici,  c’est la fée des dents (tooth fairy en anglais)…

Qui apporte de l’argent et qui prend la dent avec elle (chez moi la petite souris elle laissait les dents et apportait un petit jouet ou une gourmandise…).

Bref, dilemme… On parle de quoi à la maison ? Moi je parle de la petite souris, les enfants parlent de la fée (car tout le monde à l’école parle de la fée)… Finalement on s’en sort en disant que la fée passe en Australie et en France elle laisse le boulot à la petite souris !

Pas facile, un peu triste de voir ses enfants ne pas « croire » aux memes traditions que soi…

 

Tout ça pour dire que Theo a perdu sa première dent de lait vendredi… Grosse émotion, ça ne parait pas si loin que ça qu’elles sont apparues, lui irritant les fesses et le faisant croquer tout à sa portée (lit, table, jouets etc). On surveille maintenant la dent définitive à sortir !

 

Posté par alinekevan à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mars 2016

Point Gellibrand

Tout près de la maison, à 40 minutes de marche ou 10 en voiture (ou 30 en vélo !), au bout de la péninsule que forme notre quartier (Williamstown, j'en reparlerais), on trouve Point Gellibrand.

De là on peut admirer la vue sur la baie de Port Phillip et de la ville de Melbourne. Un monument de référence s'y trouve également La Timeball Tower (ou sémaphore).

Cet endroit est un des premiers endroits habités de ce qui est maintenant l'Etat du Victoria (pour info Melbourne est la capitale de l'Etat du Victoria). Ce port fut crucial pour la croissance initiale de l'Etat. En effet on ne pouvait accéder à l'intérieur des terres seulement par ce point de la côte. On nous explique l'ingéniosité de ce sémaphore (une grosse boule en basalt qui tous les jours à 13h était "lâchée" afin que tous les bâteaux aux alentours soient tous à la même heure) - la petite histoire raconte que l'homme en charge n'a loupé qu'une journée en 38 ans de service...

Le sémaphore fut utilisé de 1849 à 1926, il fut ensuite transformé en phare jusqu'en 1987.

Autour de ce point, de nombreuses pistes cyclabes, des aires de jeux et une réserve d'oiseaux (on se régale à découvrir et reconnaître de nouvelles espèces d'oiseaux).

 

timeball

 

Posté par alinekevan à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 mars 2016

Qu'est ce qu'on va déballer en premier ??

Autant il est "simple" de prendre un avion et de se retrouver 3h plus tard à Melbourne (de NZ bien sûr...), autant faire suivre ses affaires prend un peu plus de temps.

Le contrat de Kevan comprenait une clause permettant à nos affaires de se faire "muter" avec nous, on en a donc profité. Container réservé (le choix de la compagnie maritime a été difficile - 3 secondes de réflexion - Ah mais je vais réserver moi-même mon container tiens donc ! Il faut bien des avantages des fois de bosser pour une compagnie maritime - y'a pas que les kgs de carottes et d'oignons à Noël...), déménageur booké. 2 jours d'empaquettage (sous une chaleur humide comme Auckland sait bien les faire, on a cru mourir plein de fois mais il fallait empaqueter, trier... ), container parti et arrivé à Melbourne 2 jours après notre arrivée. De là on attend que les douaniers et la quarantaine se passent... Résultat un bon mois à faire du camping dans la maison (je vous reparle de ce que l'on avait emmené avec nous dans l'avion plus tard).

Le container arrive DEMAIN!!! DEMAIN !!! Alors là on rêve... Que va-t-on déballer en premier ??

Pour moi ça sera la cafetière et le matelas de mon lit !! 

Pour Kevan le canapé et la cafetière

Pour Theo son circuit de voiture

Pour Xana sa pousette rose

DEMAIN !!!!

Et vous, que pensez-vous au bout d'un mois vous manquerait, que voudriez-vous déballer en premier ?

Posté par alinekevan à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2016

On déménage !

Et oui après 12 ans en NZ, nous voilà partis pour de nouvelles aventures... Pas très loin... Un saut de puce à travers la Mer de Tasmanie... 3h de vol plus tard nous voilà donc maintenant à Melbourne (tout en bas de l'Australie, capitale de l'Etat du Victoria).

Alors toujours la tête en bas, toujours kiwis (et oui la NZ c'est maintenant la maison pour nous) mais en Australie...

On vous raconte ? Promis je vous raconte nos péripéties (déménagement, installation, moeurs et coutumes "locales"...)

A bientôt !

Posté par alinekevan à 18:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

C'est quoi ?

Du coup je répond un peu en retard... Il s'agit d'un Kowhai (arbre natif Nzais - prononcé kofaille), Kowhai veut d'ailleurs dire jaune en Maori. Première fleuraison dans notre jardin. Les graines des fleurs une fois séchées attirent les Tuis (oiseaux natifs NZais) et autres jolis oiseaux.

Allez ça faisait longtemps...

De mon jardin, photo prise lundi...

Alors, c'est quoi ? C'est beau hein ?

WP_20150913_006

Posté par alinekevan à 17:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 octobre 2015

Un weekend en famille… Formidable !

Episode : anniversaire de papa formidable

Après être arrivés chez les parents Formidables en weekend en août, nous apprenons qu'un dîner chez la Sœur Formidable est prévu – organisé par Maman Formidable (dans sa tête ?).

Kevan appelle sa sœur (chérie) pour donner des nouvelles (on ne s'est pas parlé depuis 3 ou 4 mois), savoir s’il faut qu’on apporte quelque chose, qui se fait répondre « parce que je suis sensée faire à manger pour tout le monde ? »...

On se dit qu’on va rentrer, que l’intérêt d’aller passer la soirée chez quelqu’un qui ne veut pas nous voir, ça ne nous tente pas.

Pourquoi toujours aller se fourrer là-bas alors qu’on pourrait passer une bonne soirée juste entre nous chez les Parents Formidables ?

Pourquoi toujours faire semblant de faire des réunions de famille « spontanées » alors que c’est Maman Formidable qui tire toutes les ficelles et que personne à part elle ne veut vraiment se réunir ?

Pour une fois Kevan ne se démonte pas et annonce à sa mère que sa sœur étant d’une humeur massacrante il refuse de lui parler plus. Si il faut apporter quelque chose Maman Formidable n’a qu’à nous le dire…

Maman Formidable encore une fois joue les raccomodeuses et après avoir appellé sa fille – et sûrement après s’être bien fait engueulée par Fifille chérie – nous dit que finalement Soeur Formidable va faire une quiche et un gâteau. On apporte donc de la viande et une salade. On apportera aussi a boire et des gateaux apéros, histoire de ne pas jouer les trop gros moufles. Car vraisemblablement la fête de famille n’était prévue QUE dans la tête de Maman Formidable, on peut comprendre la joie de Fifille chérie que de se retrouver à devoir nourrir et organiser un diner d’anniversaire pour 10 en 2 heures de préavis… En même temps si elle était vraiment « famille » elle aurait été ravie de nous voir et tout aurait pu bien s’organiser sans devoir se mettre en colère. Bref, hein, toujours la même histoire.

Nous voilà parti à la recherche d’un paquet de cuisses de poulet (on suit les instructions de Maman Formidable, à ce stade-là de la journée on n’improvise plus !), chez un boucher spécial, celui qui fait le paquet à NZ$9.99 le kg…. Oui car Maman Formidable connait tous les prix au kgs de tous les aliments de tous les magasins de Whangarei (la ville où ils habitent). Elle passe une journée par semaine à éplucher les prospectus et comparer les prix, elle fait ensuite ses listes de courses en fonction de quels magasins à quels promos sur quels produits… On lui a dit qu’au final elle dépensait plus en essence à courir d’un magasin à l’autre ?

Nous voilà partis… On arrive chez la Sœur Formidable… Embrassades froides… Puis le premier couperet tombe… Le paquet de poulet contient 9 cuisses seulement… On est 10… Encore une fois échec de l’equipe Kevan !!

On a bien fait d’amener du vin, au moins elle n’a pas eu à redire la dessus et on a pu diluer la tension…. Les chips ont trouvé preneur aussi.

Au final on passera une soirée pas si terrible que ca. Les cousins adorent se retrouver. Papa et Maman Formidable rentreront tôt. Papa Formidable fatigue vite, je crois aussi (mais je garde mes réflections pour moi) qu’il n’aime pas ses réunions  de famille, ses surenchères de fausses affections le saoûlent (et là- dessus on se rejoint !).

On restera regarder un match de rugby (Australie-NZ), les verres de vin enfilés aident à faire s’installer une conversation pas si ennuyeuse et « forcée » finalement…. Tout ceci nous fera rentrer sur les coups de 23h… Theo restera dormir chez ses cousins.

Le lendemain Beauf déposera Theo chez les parents formidables, nous ferons souffler les bougies de Kevan (apres avoir tannée Maman Formidable qu’elle nous sorte sa boite de bougie… On dirait qu’elle fait ça tous les jours fêter l’anniversaire de son fils)  et nous rentrerons chez nous encore une fois déçus de ses réunions de famille « artificielles ».

Posté par alinekevan à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :