Pour vous un petit billet d'humour en ce lundi matin 10 juin (et plus que 3 semaines max à tenir, BB #2 peut arriver n'importe quand maintenant on est prêt !!)...
La chambre est prête, les petits vêtements, couvertures etc sont lavés et pliés et rangés (oui bon moi je fais pas trop dans le repassage....). Le berceau est installé, la table à langer a été transféré de la chambre de Theo à la chambre de BB #2, le CD de berceuse qui donne envie de cogner quelqu'un est dans la mini-chaîne prêt à être enclenché, les biberons sont stérilisés (ahah je blague bien sûr, mais quelle mère indigne NZaise donnerait un biberon à un nouveau-né ??), les bouts de sein (j'adore ce terme !) sont dans mon sac (oui j'ai même mon sac de prêt, vous le croyez ça ?) reste un paquet de minis-couches à acheter (parce qu'il faut bien qu'il nous manque quelque chose quand même...). Reste plus qu'à y aller quoi... BB #2 c'est quand tu veux ! Vous le croyez ça qu'après avoir tant souhaité avoir une grossesse la plus longue possible (genre 42 semaines ++) quand Theo était en service néo-nat', j'en viens maintenant à souhaiter que BB #2 sorte maintenant ? (37 semaines, considéré terme, même si le "vrai" terme du terme c'est 40 semaines). Jamais contente ! Non mais là c'est chiant, j'arrive plus à me bouger, j'arrive plus à dormir (ou alors qu' assise - c'est pratique), j'ose plus trop sortir (1/parce que j'ai plus qu'une tenue potable pour sortir 2/au cas où le travail commencerait 3/je ressemble à un monstre). La semaine dernière (semaine 36 bénie des Dieux !) je me suis retrouvée 2 fois à la maternité. Au moins une bonne chose en ressort, je connais maintenant bien les lieux, et le personnel était vraiment gentils, ça m'a rassuré. J'ai donc encore plus hâte que le moment M arrive.... Je développe de l'urticaire de grossesse (et si vous comme moi n'aviez jamais entendu parler de cela, bienvenue au club !), c'est horrible, ça démange, c'est hormonal et on ne peut rien y faire, ça passera avec la naissance ! Chouette encore 3 semaines à me gratter sans cesse telle une lépreuse. Je m'estime heureuse (il faut d'après les sages-femmes) car je n'en ai pas sur le visage ! N'empêche je vois bien les gens qui regardent mes bras couverts de plaques.... Et mercredi dernier, petite attente de 5h pour une piqûre d'anti-D après un léger saignement anodin. Merci Petit Papa de m'avoir donné ton sang à Rhésus Négatif... (au moins j'ai fait le bonheur de l'étudiante sage-femme ce soir-là, elle a fait des photocopies de mon dossier pour son mémoire de fin d'étude car être Rhésus Négatif est rare en NZ donc c'était le premier cas qu'elle rencontrait).

Retournons à nos moutons sinon, je vous ai dit que j'allais vous faire rire ce matin.... Donc à chaque visite chez l'obstétricien ou la sage-femme (ou à la maternité), on vous fait faire une analyse d'urine pour surveiller différentes choses (glycémie, protéines, infection etc). On prend une bandelette et hop on trempe dans le pipi (y'a entre 3 et 6 capteurs - ça dépend du test et ils doivent tous prendre une certaine couleur .... Et ensuite on compare avec les couleurs sur la boîte pour voir si tout va bien ou pas.... Le truc c'est que les capteurs doivent tourner violet, rose, bleu, vert jaune et jaune clair.... Je sais dit comme ça c'est con, tu prends ta bandelette, tu prends la boîte et tu regardes si c'est la même couleur. Fastoche ! Sauf que... Quand on est un peu daltonienne sur les bords, ça devient très compliqué de savoir si le vert il est bien vert ou pas jaune foncé et le jaune foncé en fait on dirait qu'il est orange là.... Donc Aline n'écoutant que son courage (la honte ne tue pas, le ridicule non plus), elle sort à chaque fois avec sa bandelette (posée sur un papier hein) pour la faire vérifier par la sage-femme parce que non je vais pas passer 3 heures à essayer de m'auto-convaincre que c'est bien jaune foncé et pas orange. Passée la première fois ("oh mais c'est pas la peine de me la ramener fallait juste me dire si c'était OK ou pas !" "Ben justement je sais pas.... Les nuances de couleur j'ai du mal" - et de voir un Kevan s'esclaffer dans sa barbe et une sage-femme un peu gênée "oh je vois oui"), après on oublie sa gêne de ramener sa bandelette de pipi pour la faire vérifier à la maîtresse sage-femme. Voilà ma vie est passionnante et piquée de rebondissements !

Bonne semaine les gens !